Jump to content


Photo

Sakic, Bure, Oates et Sundin au Temple de la Renommée


  • Please log in to reply
No replies to this topic

#1 hboy

hboy

    Claude Giroux

  • Arbitre H2K
  • 6,981 posts
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides

Posted 26 June 2012 - 07:49 PM

c

Joe Sakic, Pavel Bure, Adam Oates et Mats Sundin sont les quatre joueurs intronisés au Temple de la renommée cette année.
En 1378 matchs dans la LNH, avec l'Avalanche du Colorado et les Nordiques de Québec, Sakic a inscrit 625 buts et 1016 passes.
« Quand j'étais petit, je rêvais toujours de me rendre jusqu'à la Ligue nationale, mais je n'ai jamais vraiment pensé au Temple de la renommée, a dit Sakic par communiqué. J'ai eu la chance de disputer 20 saisons, ce qui m'a donné l'opportunité d'ajouter à ma liste d'accomplissements. Avoir d'excellents coéquipiers et entraîneurs a été l'un des facteurs essentiels à ce niveau-là. »
Sakic a remporté deux fois la coupe Stanley avec le Colorado, en 1996 et en 2001. Il a mérité le trophée Conn-Smythe en 1996, puis le trophée Hart en 2001.
Les blessures auront raccourci la carrière de Pavel Bure, connu sous le surnom de « Rocket russe ». En 702 matchs, il a amassé 779 points, dont 437 buts. Son flair pour les buts et le spectacle en a fait l'un des favoris de sa génération. Bure a réussi cinq saisons de plus de 50 buts, dont deux consécutives de 60 buts avec les Canucks, de 1992 à 1994.
Mats Sundin a été le premier Suédois à marquer 1000 points dans la LNH. Repêché par les Nordiques, comme Sakic, il a connu ses meilleures saisons dans l'uniforme des Maple Leafs de Toronto.
Tout au long de sa carrière, il a été un modèle de constance, avec une production offensive d'environ un point par match. Il a d'ailleurs pris sa retraite avec 1349 points au compteur, en 1346 matchs.
« Les trois années qui ont passé depuis que j'ai pris ma retraite m'ont fait réaliser à quel point j'ai été privilégié de jouer pendant toute ma carrière au Canada, où le hockey compte vraiment, a dit Sundin. J'ai pu vivre du sport qui me passionne, ce qui m'a permis de réaliser un rêve. »
Finalement, Adam Oates se souviendra longtemps de la journée du 26 juin 2012. Nommé à titre d'entraîneur-chef des Capitals quelques heures plus tôt, l'homme reconnu comme l'un des meilleurs passeurs de l'histoire fait aussi son entrée au Temple de la renommée.
« Pas pire, comme journée! », s'est exclamé Oates, qui n'a jamais été repêché, quand le comité de sélection lui a annoncé la nouvelle par téléphone.
Oates est le deuxième meilleur marqueur de cette cuvée. Il a inscrit 1420 points, dont 1079 mentions d'aide, en 1337 matchs. Il a connu sa meilleure saison en 1992-1993, dans l'uniforme des Bruins, avec 142 points.
Le comité de sélection avait une tâche particulièrement difficile cette année. Brendan Shanahan et Jeremy Roenick, entre autres, étaient eux aussi admissibles pour la première fois au prestigieux honneur.
D'autres candidats de moindre envergure étaient aussi en lice, notamment Claude Lemieux, Curtis Joseph, Olaf Kolzig, Bobby Holik, Michael Peca, Gary Roberts et Darius Kasparaitis.


Bienvenue à l'ère Marc Bergevin. Dynamisme, volonté et combativité au menu. Ca change de l'ambiance de salon mortuaire des 8 dernières années...