Équipement pour gardien
Powertek Barikad
Grandeur : 32+1
Prix : 345.00$
Essai fait par : Sébastien Dion

  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo


Qualité
L'équipement Powertek est conçu en Chine et est offert à un prix très bas. Par contre, la qualité est surprenante. Les matériaux choisi sont de bonne qualité et offriront une durabilité plus que raisonnable pour de l'équipement d'entrée de gamme. Les coutures sont bien fait et solides. Le foam utilisés pour l'interne de la jambière est rigide, ce qui assure une bonne durabilité. Les grapahiques devant la jambières sont cousu et non dessiné donc, il ne s'useront pas avec le temps.

Confort
Le genou est rembourré avec du foam tout de même rigide. Cela en fait des jambières moyennement confortable. Par contre, elle absorbe tout de même bien les chocs. À moyen et long terme, le fait que le foam choisi soit rigide assure une bonne durabilité puisqu'il ne s'écrasera pas beaucoup.

Protection
La protection offerte est excellente et le restera à moyen et long terme. Le foam est rigide et absorbe très bien les tirs. La protection latériel est aussi assuré par des plaquest de foam des 2 cotés de la jambe. Une protection pour le genou est aussi offerte.

Flexibilité
Neuve, ces jambières sont très rigides. Elles ont besoin d'être "cassé" avant d'être utilisé. La partie du pied et le genou sont assez rigide mais après quelques utilisations, elle offre une bonne flexibilité, parfaite pour le style papillon.

Style
La jambe bouge librement dans la jambières, ce qui assure une bonne rotation en style papillon. La jambières est naturellement courbé, ce qui aide à fermer l'ouverture entre les jambes en style papillon.

Conclusion
Powertek offre un équipement bas de gamme mais dont la qualité des matériaux et de la construction est supérieur à la compétition. Le rapport qualité/prix est aussi excellent.


Pour
-Prix
-Qualité supérieur pour des jambières d'entrée de gamme
Contre
-Très rigide lorsque neuve
Publicité
Tous droits réservés - Copyright @ 2008 - 2011 - Hockey2k
Conception : Sébastien Dion